Développement économique

A la fois garant de l’attractivité des quartiers et levier pour l’emploi, le développement économique passe par la revitalisation économique et commerciale des territoires et l’accompagnement à la création d’entreprise dans les quartiers prioritaires.

Repères sur le développement économique

  • 5 242 m2 de locaux, dont 60% dans le quartier des Pentes de la Croix-Rousse, ont été réhabilités entre 2009 à 2013 grâce au Fonds d'Intervention pour la Sauvegarde de l'Artisanat et du Commerce (FISAC), ce qui a permis la diversification des activités économiques et commerciales.
  • Le taux de vacance des locaux commerciaux a diminué dans tous les quartiers, en passant de 17 % en 2008 à 8 % en 2012.
  • 20 % des entreprises lyonnaises sont installées dans les quartiers prioritaires. Une démarche de valorisation des potentiels de développement économique est mise en œuvre dans la plupart des quartiers prioritaires, pour autant l’attractivité économique de ces quartiers reste fragile et doit être renforcée.
  • Le rapport commerce / habitants est plus faible dans les quartiers prioritaires (1,4%) que dans les autres quartiers (2%). Selon les enquêtes habitants, une majorité (57%) des habitants de ces quartiers est satisfaite de l’activité commerciale, avec néanmoins l’expression d’attentes spécifiques (commerce de proximité, café social).

Enjeux

La diversification des fonctions des territoires est un enjeu fortement investi, notamment dans le cadre des projets de rénovation urbaine qui intègrent le développement de l’offre immobilière d’entreprises. Néanmoins, l’articulation entre ces stratégies de développement économique et l’accès à l’emploi reste insuffisante. Une plus grande convergence avec les objectifs et les outils de la politique d’emploi et d’insertion professionnelle devra être recherchée.

Orientations 2015-2020

Les orientations 2015-2020 des politiques publiques concernant le développement économique sont précisées dans la convention territoriale de Lyon (voir synthèse ci-dessous).

Pour le développement économique, la convention territoriale prévoit que les projets de renouvellement urbain (La Duchère, Mermoz, Santy) développeront les opportunités d’implantation d’activités économiques en prévoyant une offre immobilière dédiée. Une pépinière d’entreprises sera installée à La Duchère pour renforcer le pôle entreprenarial existant (Maison de la Création d’entreprises, coopératives d’activité Talents 9), et plus globalement les dispositifs d’appui à la création d’activités seront mobilisés. Les mesures de soutien à la revitalisation commerciale (FISAC) seront poursuivies notamment dans les quartiers anciens (Pentes de la Croix-Rousse / Guillotière), ainsi que l’accompagnement au développement d’une économie de proximité et de l’économie sociale et solidaire.
 

TÉLÉCHARGER :
Fichier attachéTaille
Icône PDF Synthèse de la convention territoriale de Lyon15.59 Mo

Envoyer cette page à un ami

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Vertical Tabs