La réduction des risques et la lutte contre le SIDA, les IST et les hépatites

La Ville de Lyon soutient les associations locales œuvrant pour la réduction des risques liée à l’usage de psychotropes, et la lutte contre le SIDA, les IST et les hépatites qui représentent des problèmes majeurs de santé publique. 

La réduction des risques

La politique de Réduction des Risques désigne l’ensemble des mesures mises en place en matière de soin et de prévention afin de limiter les risques sanitaires et sociaux liés à l’usage de psychotropes. Elle concerne la prise en charge globale de la santé des usagers en proposant différentes actions d’information et de sensibilisation sur la dangerosité des produits, les différents usages, les modes de consommation ainsi que des programmes concernant l’échange des seringues, la mise en place de produits de substitution, et l’hébergement des personnes.

A travers un appel à projets annuel, la Ville de Lyon soutient les associations qui opèrent sur le champ de la lutte contre les toxicomanies, plus particulièrement en direction des jeunes.

La lutte contre le Sida, les IST et les hépatites

Les dernières données connues de l’INVS indiquent qu’en France environ 6 400 personnes ont découvert leur séropositivité au VIH en 2012. 150 000 personnes vivent avec le VIH et 29 000 d’entre elles l’ignorent. 30 ans après le début de l’épidémie, la prévention du VIH/Sida reste donc une priorité de santé publique.

La Ville de Lyon apporte son soutien aux associations, dont la principale activité consiste à écouter et à accompagner les malades et leur entourage. L’appel à projets concerne également la Journée Mondiale de lutte contre le Sida qui a lieu tous les 1er décembre.

 

Envoyer cette page à un ami

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Vertical Tabs