Le contrat local de santé

Le Contrat Local de Santé représente une ambition partagée par l’ensemble des signataires de coordonner leurs actions en matière de réduc­tion des inégalités sociales et territoriales de santé pour les cinq années à venir. Il constitue la thématique santé de la convention territoriale de Lyon.

Les objectifs du Contrat Local de Santé

Le Contrat Local de Santé est l’aboutissement d’une démarche de partenariat entreprise il y a près de deux ans, s’ins­crivant dans la suite du Plan Local de Santé élaboré en 2012. Les partenaires du Contrat Local de Santé s’engagent pour améliorer les contextes environnementaux et sociaux qui déterminent l’état de santé des populations au niveau local, permettre un meilleur accès aux soins, aux services et à la prévention, et enfin promouvoir et faire respecter les droits des usagers du système de santé.

Le Contrat Local de Santé est organisé en quatre axes :

• La prévention et l’éducation à la santé

• L’accès aux droits et aux soins

• La santé mentale,

• La santé environnementale.

Des moyens renforcés

Le Contrat Local de Santé 2015-2019 permet de disposer de moyens fi­nanciers supplémentaires et pérennes de l’État et de l’ARS. Il prévoit des apports sur la formation et la mise à disposition de matériels pédago­giques et d’information sur différents sujets (ex: ambroisie, lutte contre la Dengue...).

Vers une meilleure coordination

La transmission régulière de données, d’expertises (ex : observatoire, ana­lyses des sols des jardins partagés), et d’informations sur l’offre de soins (établissements, services de santé…) sur le territoire est prévue. La coordination entre les services municipaux est renforcée. Enfin, le Contrat Local de Santé pré­voit la participation de la Ville à des organes de pilotage et l’harmonisation de certaines pratiques, comme la lutte contre l’habitat indigne.

La Ville : acteur à part entière de la santé des Lyonnais

Avec la signature du Contrat Local de Santé, la Ville est reconnue comme partenaire à part entière. Elle est associée à la définition des orientations régionales d’accès aux soins, ainsi qu’aux échanges sur les co-financements des associations lyonnaises par l’ARS et la DRJSCS. Elle fédère les partenaires financeurs et coordonne l’amélioration de l’accès aux dispositifs de permanences de soins.

Envoyer cette page à un ami

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Vertical Tabs