Langlet-Santy

Ce quartier est situé entre le quartier des États-Unis et Monplaisir-la-Plaine. Langlet-Santy est composé de résidences construites dans les années 1970 et 1980, il abrite 875 logements, dont 90% de logements sociaux. Langlet-Santy accueille le nouveau centre social Gisèle Halimi, le stade Bavozet et le groupe scolaire.
La mise en service du tram T6 fin 2019 (Gerland - hôpitaux Est), et les opérations immobilières en cours aux abords du quartier créent une nouvelle dynamique qui sera renforcée par le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU).

La rénovation urbaine

Le Nouveau programme national de renouvellement urbain a démarré en 2019.
Le projet a pour objectif de valoriser le secteur et de changer le visage du quartier, tout en conservant sa vocation résidentielle, avec une diversification des logements, des aménagements de qualité et de nouveaux services.

Une diversification des logements

  • 131 logements sociaux démolis
  • Environ 100 logements neufs diversifiés

Des espaces publics de qualité (dès mi 2022)

  • Dont le jardin Marie Ducher, les abords de la 106, la rue Stéphane Coignet, le parking du stade Bavozet, l’avenue Paul Santy

Une résidentialisation de l’espace GLH

  • Environ 25 000 m² d’espaces extérieurs réaménagés pour les résidences

De nouveaux services

  • Un centre social tout neuf
  • Un pôle de santé
  • Projet de quartier fertile

 

Les priorités d'intervention

L’enjeu central du projet de territoire réside dans le développement d'une attractivité nouvelle, pour un quartier équilibré, accueillant et source d'opportunités.

 

Lien social, vivre ensemble, et pouvoir d’agir des habitants

Travailler la participation habitante, notamment la refonte du Conseil Citoyen et de collectifs d’habitants sur le quartier,

Travailler avec le public féminin sur leur pouvoir d’agir,

Occuper les espaces extérieurs de la résidence Maurice Langlet, notamment travailler les liens intergénérationnels,

Favoriser la porosité entre la résidence Maurice Langlet et le passage Comtois pour faire quartier,

Maintenir des lieux physiques ouverts sur le quartier pour favoriser les rencontres,

 

Culture

Accompagnement des habitants à vivre et s’approprier les transformations urbaines / ouverture du quartier (résidence artistiques avec le collectif ITEM),

Actions croisant le champ de l’agriculture urbaine/nature en ville/alimentation durable, et le champ artistique et culturel ou interrogeant les pratiques agricoles, écologiques, alimentaires (lien dispositif Quartier Fertile)

Interculturalité et valorisation des cultures et des langues des personnes

Valorisation et encouragement des pratiques musicales.

 

Cadre de vie

Maintenir la qualité du cadre de vie à travers le renforcement du droit commun

Anticiper des modes de gestion futurs

Poursuivre l’accompagnement d’actions permettant de ponctuer le temps long du projet et/ou de préfigurer

Tranquillité : maintenir la réactivité de réparation suite à des actes de vandalisme

 

Principaux indicateurs de précarité

2 315 habitants
46% ont un emploi
73,5% sont sans diplôme
8 948 € de revenu médian annuel

Envoyer cette page à un ami