Logo pour impression Vaise/Vergoin

Présentation

 

Infoquartier - Vaise-Vergoin

Découvrez le dernier numéro de la lettre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale de Lyon >>>

 

Le quartier de Vaise est maintenu en catégorie 3 du Contrat Urbain de Cohésion Sociale et peut à ce titre bénéficier de crédits spécifiques de la politique de la ville.


Le quartier "Mairie du 9ème" regroupe 2586 habitants.
Plus largement, le quartier Salengro comptait 2735 habitants en 1999. il a connu l'arrivée, en moins de 10 ans, de plus de 1000 habitants.


Les dernières données de l'INSEE montrent la persistance d'une réelle précarité sociale pour une partie de la population :

- 15,7% des habitants vivent dans un ménage à bas revenu,
- 15,4% des habitants sont bénéficiaires de la CMU,
- 19% de la population ne possède aucun diplôme.


La lecture élargie à l'échelle du grand Vaise montre bien la fragilité de ce territoire avec à la fois la persistance de poches de précarité et de pauvreté, et malgré une réelle mixité sociale, la présence nombreuse de ménages en situation de fragilité économique qui nécessite un accompagnmenent des acteurs locaux.


La transformation physique de Vaise et l'arrivée de nouvelles populations ne doivent pas masquer l'enjeu de maintenir une fonction d'accompagnement social et d'organiser le vivre ensemble dans un quartier dont la mixité socile et à conforter.

Le quartier du Vergoin à Vaise reste classé en catégorie 2 du Contrat Urbain de Cohésion Sociale au vu des difficultés qui persistent sur ce quartier : précarité des ménages, situation d'enclavement, chômage, isolement des personnes les plus fragiles, difficultés d'accès aux services de droit commun.



Les résultats des Enquêtes Ecoute Habitants menées ces dernières années montrent un attachement mitigé des habitants à leur quartier et un chpoix d'installation qui relève davantage du coût et de l'attribution d'un logement que d'une attirance particulière pour le quartier.



Malgré tout :
- 70% des habitants sont satisfaits de la propreté de leur quartier,
- 88% des habitants se sentent en sécurité dans leur quartier,
- 88% des habitants déclarent être bien informés des activités prévues sur leur quartier,
- 41% des habitants déclarent participer à ces activités.

Composé essentiellement de logement social, les difficultés sociales et économiques sont persistantes :
- Le quartier est peu attractif car isolé et mal déservi par les transports en commun,
- une progression du chomâge de l'ordre de 40% depuis 2008,
- quasi-absence de mixité fonctionnelle,
- 17,2 % des habitants beneficient de la CMU.

Sur ce quartier, la jeunesse tient une place importante avec 32% de la population ayant 14 ans ou moins et concentre un volumen de jeunes filles important (62% des moins de 15 ans sont des filles.