Prix international pour la charte de coopération culturelle

La Ville de Lyon a remporté la 3ème édition du Prix International CGLU (cités et gouvernements unis) – Ville de Mexico – Culture 21 dans la catégorie « Ville, gouvernement local ou régional » pour la Charte de coopération culturelle Lyon Ville Durable qui mobilise les grands équipements, services et événements culturels de la ville en direction des territoires et des publics en difficulté. Elle concerne tout particulièrement les quartiers prioritaires de la politique de la ville, qui en sont depuis l'origine les principaux territoires d'action et restent un thème obligatoire d'engagement pour les signataires.

Un outil de développement local...

La charte de coopération culturelle fédère depuis une quinzaine d'années les acteurs culturels phares de Lyon autour d'une ambition commune : placer la culture au cœur du projet de développement de la ville par  des  actions  en  lien avec  l’ensemble  des  politiques  publiques. Pour la période 2017-2020 (4e charte), ce sont 27 établissements, services municipaux ou événements culturels qui se mobilisent au nom de leur mission de service public. Accès à la culture pour les publics éloignés, éducation artistique et médiation, insertion et prise en compte des personnes vulnérables, valorisation du patrimoine, projets participatifs, soutien à la création : chacun s'engage à partir de ses savoir-faires et compétences sur plusieurs thématiques. Deux sont obligatoires : les contributions pour la Ville Équilibrée (quartiers de la politique de la ville et quartiers de veille active) et la Ville d’Égalité (égalité femmes/hommes, accessibilité).

Intégrée au contrat de ville et à la convention territoriale de Lyon, la charte de coopération culturelle est l'outil de mise en oeuvre de la thématique culture de la politique de la ville à Lyon.

...Récompensé au niveau international pour sa dimension durable

Sélectionnée parmi 99 candidatures, l'initiative lyonnaise a séduit le jury qui reconnait en elle "un parfait exemple de contribution fondamentale de la dimension culturelle en tant que facteur de développement humain et durable". En effet, les signataires portent la volonté commune d’impulser des politiques culturelles, de création, et patrimoniales qui participent au développement humain, urbain et responsable de la ville et de tous ses territoires.

Le Prix CGLU reconnait et distingue les meilleurs politiques et programmes culturels mis en œuvre dans différentes villes du monde. Il a pour objectif de démontrer que la diversité, le patrimoine, la créativité et la connaissance sont des valeurs de la culture qui constituent une dimension fondamentale et centrale dans la construction des villes durables à travers le monde.

 

 

TÉLÉCHARGER :
Fichier attachéTaille
Icône PDF Charte de coopération culturelle Lyon Ville Durable 2017-20202.48 Mo

Signataires de la charte : les Archives Municipales de Lyon, Arty Farty pour les Nuits Sonores, la Bibliothèque Municipale de Lyon, le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, le Conservatoire de Lyon, l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Lyon, l’Institut Lumière, la Direction des Evénements, le GRAME, la Maison de la Danse, le Marché Gare, le Musée d’Art Contemporain, le Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique, le Musée des Beaux-arts, les Musées Gadagne, le Musée des Tissus / Musée des Arts Décoratifs, le Nouveau Théâtre du 8e NTH8, l’Opéra National de Lyon, le Périscope, l’Auditorium / Orchestre National de Lyon, le Service Archéologique de Lyon, les Nouvelles Subsistances, la Croix-Rousse Scène nationale, le Théâtre des Célestins, le Théâtre du Point du Jour, le Théâtre Nouvelle Génération.

Publié le 23/07/2018

Envoyer cette page à un ami

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Vertical Tabs